Quel impact ont eu les actions et projets menés dans le cadre de la campagne genevoise de prévention des mutilations génitales féminines  (MGF)? C’est ce que présente la publication Dina Bader (Institut SFM et Université de Neuchâtel) qui est disponible depuis février 2019. Avec d’autres institutions, Camarada s’engage à informer et prévenir toute forme de violence à l’encontre des femmes.

Réseau suisse contre l’excision

Lien vers l’étude

Vidéo présentant l’étude

Institutions ayant participé aux campagnes et mandaté l’étude:

  • Bureau de la promotion de l’égalité entre femmes et hommes et de prévention des violences domestiques (BPEV)
  • Bureau de l’intégration des étrangers (BIE)
  • Unité de santé sexuelle et planning familial des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG)
  • Arcade sages-femmes
  • Association des médiatrices interculturelles (AMIC)
  • camarada

La performance dessinée et musicale de Claire Audhuy sera présentée dans le cadre de la Semaine d’action contre le racisme « Servette contre le racisme: changer d’R pour plus de Rencontre et de Respect ». Ainsi, le dimanche 17 mars à 15h, le quartier accueillera ces textes nés entre ses murs. En effet, ce spectacle poétique et documentaire donne à entendre les témoignages de femmes migrantes, tout à tout touchants, drôles et surprenants.

Ces bribes de vie d’Afghanistan, d’Irak, de Bosnie, d’Erythrée sont illustrées en direct par l’illustratrice Suzy Verguez à partir de techniques inventives. La musicienne et chanteuse Alexandrine Guédron accompagne ces récits. Plongée au coeur de récits bouleversants de femmes qui ont du quitter leur pays pour se reconstruire ailleurs.

Spectacle tout public (dès 12 ans), durée 1h, entrée gratuite-chapeau à la sortie
Lieu: Temple de la Servette, av. Wendt 55, 1203 Genève – à 15h
Création 2013 – Rodéo d’âme
Créé à partir de témoignages de femmes en formation à camarada
En partenariat avec le théâtre de Carouge et le MICR

Le secteur « formation & insertion professionnelle » de Camarada recherche un.e formateur.trice d’adultes en français-métier pour sa formation d’employée à domicile.

Taux d’occupation de 30 à 40%, 3 matins par semaine.

Plus de détails.

Dossier complet par courriel d’ici le 15 février 2019 à : hc.ad1555856065arama1555856065c@orp1555856065noitr1555856065esni1555856065

Le 28 janvier 2019 aura lieu une conférence sur le sommeil, si indispensable au bon développement de l’enfant. Le Service de la petite enfance de la Ville de Genève en a fait sa thématique de travail pour 2019. L’année du sommeil est le fruit des réflexions d’un groupe de travail auquel a participé activement du personnel de l’Espace Enfant de Camarada, en tant qu’expert sur les questions liées à la migration

La conférence du Dr Marie-Josèphe Challamel, pédiatre spécialiste du sommeil chez les enfants, suivie d’une table ronde lance officiellement les différentes activités de l’année.

Une conférence qui s’adresse autant aux parents qu’aux professionnel.les de la petite enfance. Pour confronter leur réalité aux points de vue de spécialistes et de faire le point sur les contraintes et les spécificités du sommeil en crèche.

Le sommeil dans tous ses états

Conférence et table ronde

Lundi 28 janvier, 19h

Théâtre du Centre de l’Espérance

Rue de la Chapelle 8

Entrée libre, inscription souhaitée (hc.eg1555856065-elli1555856065v@epd1555856065s.sno1555856065itats1555856065efina1555856065m1555856065)

 

Un moment de fête réunit les apprenantes de Camarada en ce premier jour de l’hiver, qui est aussi le dernier jour de formation de l’année civile. Certaines ont apporté un plat à partager, d’autres ont revêtu un vêtement élégant, les mamans sont anxieuses de déposer leur jeune enfant sur les genoux du Père Noël.

Les locaux sont décorés d’un air de fête et quelques bougies donnent une lumière chaleureuse. Les employés d’une entreprise de la place ont préparé des petits cadeaux pour chaque enfant qui se rend à l’Espace Enfants. Des amis de Camarada ont confectionné des biscuits traditionnels à l’attention des femmes en formation à Camarada. Partager un instant de joie, se lancer dans un pas de danse, échanger les bons vœux sont autant de moments de socialisation de grande importance pour nos apprenantes, souvent si loin des leurs.

Avec elles, nous vous souhaitons un bel envol vers 2019 !

Il y a un peu plus de 10 ans, Jean Mohr a passé plusieurs mois à Camarada. Il y préparait une exposition pour marquer les 25 ans de l’association. Il a su porter un regard plein de tendresse sur ces visages de personnes migrantes. A travers son objectif, il a montré l’investissement de chacune dans son parcours d’intégration. Merci à lui pour ce témoignage qui subsiste et pour toute son œuvre qui est un appel à vivre la rencontre et plus de solidarité.

NB: L’exposition est toujours disponible pour les lieux intéressés à la présenter. Elle a aussi fait l’objet d’une publication à disposition à l’Association Camarada.

Camarada procède aux inscriptions à ses cours durant la semaine de la rentrée scolaire (28-31 août). Les inscriptions générales aux cours de français et alphabétisation, avec ou sans ateliers d’intégration sociale, ont lieu à la Servette. Le mardi 28 août est réservé aux mères avec enfants en bas âge (inscription à l’Espace Enfants). Le jeudi matin est réservé aux personnes ayant un permis N, F, B réfugié et étant au bénéfice d’un bon de l’Hospice général. Le jeudi après-midi et le vendredi 31 toute la journée sont ouverts à toutes personnes intéressées, tous permis confondus. Il est recommandé de venir le matin à 8h30 et l’après-midi à 13h30.

Des cours de français débutant et intermédiaire sont également donné dans les communes de Carouge et de Vernier. A Carouge, les cours mixtes ont lieu en soirée (inscriptions les 27 et 28 août à 18h). A Vernier, les cours ont lieu durant la journée (inscriptions le 10 septembre à 13h30).

Les inscriptions en lien avec la formation et l’insertion professionnelle se font sur rendez-vous, à Carouge.

Plus d’informations

 

Le lunch thématique  proposé le 19 juin 2018 par le CAPAS, le Collectif d’association pour l’action sociale, a rassemblé plus de 70 participant-es. Camarada s’est joint à cinq associations membres du CAPAS pour mener une réflexion collective autour des enjeux d’accès à la santé dans un contexte de précarité et/ou de migration. Elles ont croisé leurs données et discuté de leurs réalités respectives pour rendre visible la manière donc ces problématiques se matérialisent sur le terrain. « Un permis – un destin: quand le statut renforce la précarité » est le titre du lunch thématique qui permettra au public d’en savoir plus.

Mardi 19 juin entre 12h15 et 13h45 au Forum (CSP), rue du Village-Suisse 14, 1205 Genève

Inscriptions et renseignement: hc.eg1555856065-sapa1555856065c@tai1555856065ratÃ1555856065rces1555856065

Document final du Lunch thématique 2018 , préparé par le CAPAS

Le 16 juin 2018, Camarada a fait la fête à la Servette. Dès 11h le chemin de Villars s’est ouvert aux amis, aux partenaires, aux apprenantes et leurs familles et aux voisins. C’était l’occasion de se rencontrer ou de se revoir dans une ambiance conviviale autour d’un repas. Des activités pour les enfants étaient proposés, un moment de musique, des stands, ainsi qu’une surprise théâtrale.

Programme et informations pratiques (pdf)

L’intégration est un processus complexe qui se déroule à plusieurs niveaux. Pour les adultes peu ou pas scolarisés, à risque d’exclusion, un atelier ponctuel de théâtre a pu être proposé cette année à Camarada, initié par la compagnie TohuWaBohu et en collaboration avec La Comédie. Suivi en parallèle des cours de français et d’alphabétisation, l’atelier permet tout à la fois de pratiquer le français en petit groupe, de renforcer la confiance en soi et d’expérimenter le monde du théâtre genevois.

 

Comprendre, s’ouvrir, vivre une expérience, oser prendre la parole, prendre sa place, trouver des informations, participer à une sortie… autant de vécus que proposent les ateliers d’intégration sociale de Camarada, suivis en complémentarité aux cours. Certains sont proposés chaque année, et d’autres, comme l’atelier théâtre, sont ponctuels.

 

Myriam Boukris, metteuse en scène, a regroupé des personnes migrantes, des formatrices, 4 comédiens professionnels, une danseuse et une vidéaste. Par des espaces de paroles et des jeux sécurisants, les participants témoignent de leur vécu et jouent des pans de leur histoire. C’est une expérience forte pour des personnes peu scolarisées et peu habituées à s’exposer et parler devant un public, dans une activité hors murs et, de surcroit, dans un groupe mixte. Leurs récits seront entendus au-delà de cet atelier puisqu’il en résultera un spectacle du 17 avril au 5 mai 2018 à La Comédie.

19 ch. de Villars

CH-1203 Genève

 

022 344 03 39

hc.ad1555856065arama1555856065c@ert1555856065nec1555856065